Les  embrasses

(embrasse Houles)

Selon Henry Havard, il s’agit : « …de pièces de passementerie dont les deux extrémités s’accrochent à une parère ou à un rinceau. Elle sert à relever le rideau par le milieu. Son nom vient de la forme, car ses branches semblent embrasser le rideau… »

 

L’embrasse réalisée en passementerie consiste en une cordelière à un ou deux glands passés dans un coulant.

Historique : L’embrasse est un accessoire de décoration relativement moderne, on la voit apparaître dans l’ameublement dans la seconde moitié du XVIIIème siècle. Les embrasses seront très utilisées à partir du Premier Empire et de la Restauration. Elles ont pris à cette époque une grande importance décorative.

Il existe plusieurs façons de relever les rideaux :

  • Les patères : Elles sont en général installées très haut, de cette manière, elles offrent un bon dégagement à la fenêtre. Une réserve d’utilisation sera apportée aux fenêtres pourvues de voilages, en effet, la partère installée sur le mur gène l’ouverture des voilages.
    Qu’elles soient choisies en bois ou en fer, elles seront être assorties au système de tringle.
  • Les « col de cygne » : Se présentant sous la forme d’un demi cercle, le plus généralement en fer ou en laiton, il en existe en bois, ou en osier tressé. Le col de cygne, discret ne gène en rien le déplacement des voilages
  • Les embrasses en tissu: Soulignées ou non de passementerie seront réalisées dans un tissu assorti aux rideaux auquel elles sont destinées. Elles peuvent être tressées, galbées et renforcées.

 

Bandeaux, lambrequins et cantonnières

embrasse

Les bandeaux s’installent devant les tringles qu’ils dissimulent. Classiques, ils peuvent être agrémentés de passementeries, découpés, ils s’intégreront dans des intérieurs de style. Ils seront assortis aux embrasses s’il y a lieu.

Il en existe de plusieurs types : souples ou rigides.

Masquant la lumière qui proviendrait du haut de la tringle, ils s’avèrent un complément indispensable au rideau d’occultation.

Esthétiques, ils cachent le caisson des volets roulant ou la partie supérieure des stores.

Les bandeaux souples :

  • à volant plissé
  • à volant froncé
  • drapés, avec ou sans passementerie (tête en plein et chutes)
  • festons froncés, avec ou sans passementerie
  • draperies à l'antique

Les bandeaux rigides

  • droits et simples
  • découpés suivant un esprit moderne, dans des tissus souvent unis, en suivant une découpe personnalisés
  • découpés dans un esprit classique (lambrequins), dessinés suivant une découpe symétrique, ces bandeaux seront installés sur une fenêtre qui ne sera pas trop grande afin d’éviter de répéter la découpe. Si la baie vitrée devant laquelle sera installé ce bandeau est très large, il conviendra de créer un gabarit sur mesure.

  • Cantonnière =  encadrement de fenêtre décoratif et d’un seul tenant, formé d’un bandeau et de bordures verticales, confectionnés en matière souple.
  • Les lambrequins, à l’instar des cantonnières encadrent le rideau, mais leurs bordures latérales sont moins longues.